Karl Baecker

Vrooom vrooom fait le camion...

Description:

crit.png

Bio:

C’est en 1940 que Helmut Baecker foule de son pied la terre promise des Etats-Unis d’Amérique. Issu d’une famille ayant vécu dans les territoires allemands de la Volga durant des générations, Helmut et sa femme Petra durent quitter le pays précipitamment pour fuir le régime de Staline qui durcissait injustement les lois contre son peuple. Avec eux, leur fils Kruger, grand-père de Karl, qu’ils souhaitaient voir grandir dans un avenir meilleur. Malheureusement la guerre qui déchirait déjà l’europe les rattrappera bien vite. L’aviation japonaise entrepris un raid contre la base navale américaine de Pearl Harbor, marquant ainsi l’entrée des Etats-Unis dans la Seconde Guerre en 1941. Soucieux de prouver son patriotisme et sa reconnaissance envers sa patrie d’adoption, Helmut s’engagea dans les forces armées en campagne contre le Japon. Il périt 1 an plus tard.

Grandissant dans la haine permanente du peuple japonais, se faisant voyou lorsqu’il convenait de bastonner quelques immigrés japonais, c’est tout naturellement qu’à sa majorité Kruger s’engagea dans l’armée à son tour. Soucieux de venger la mémoire de son père tombé dans les combats du pacifique, Kruger obtenu de gonfler les effectifs des forces d’occupation américaines au Japon en 1948. C’est là qu’il rencontra Sayuri dont il tomba éperdument amoureux. L’année 1950 était alors entamée, la guerre de Corée éclata, et Kruger fut contraint de partir au front. Tobias, père de Karl, naquit alors en 1952, en plein milieu de la guerre alors que Kruger profitait d’une permission pour retrouver sa femme.

Tobias vécut alors avec ses parents réunis à nouveau après la guerre. Kruger pris sa retraite de l’armée et ouvrit son garage automobile “Baecker ガレージ – 外国と日本車”, profitant de l’expérience de mécanicien qu’il avait obtenu sur le front. Sayuri travaillait au commerce familial d’étoffes. Tobias rejoint le garage automobile vers ses 20 ans, après une rapide formation auprès de son père. Absorbé par son travail ce n’est que quelques années plus tard qu’il put envisager une vie de couple, avec Misaki qu’il rencontra des suites d’une panne de carburateur… Assistante de direction dans une compagnie industrielle, ils purent fonder un foyer solide au sein duquel Karl naquit en 1980. Tobias décéda à sa 70e année, suivie 1 an plus tard par Sayuri. Karl hérita alors sur le coup de ses 20 ans de l’entreprise de réparation automobile de son grand-père, pour laquelle il s’investit dans la gestion et dans la réparation à mi-temps, exerçant à côté comme pompier volontaire.

C’est à 16 ans qu’il s’enrôle comme pompier volontaire. Enfant intelligent mais dyslexique, il ne put accéder aux études et fut contraint de se choisir très tôt une vocation. Il n’était pas attiré par la mécanique, et souhaitait que sa vie soit au service de la vie d’autrui. Rêvant d’une carrière de médecin, Karl enfila un uniforme de héros bien différent. D’abord en intervention sur des accidents de la circulation jusqu’à sa majorité, il devint ensuite un parfait ""soldat du feu"". Sa première intervention lui laissa beaucoup de fierté, bien qu’il crut ne jamais sortir vivant de cet enfer de flamme d’où il extirpa une jeune fille piégée dans un ascenseur. La pauvre s’en trouva marquée à vie. Il reprit l’entreprise Baecker sans trop d’amertume, déjà parce qu’il lui fallait vivre et subsister (ses compensations de pompier volontaire et ses aides de l’état étant bien trop faibles), et aussi parce qu’il avait appris la mécanique pour l’entretien des camions de la caserne.
Il se maria avec Kasumi, avec qui il eut une histoire particulièrement compliquée. Ils divorcèrent violemment quelques mois plus tard, et ne se revirent plus.

97ff65f36936d1fb5add7bee1345b61a_1_.png
carlos_by_sticklove-dabkwt9.png
steampunk_leadmill_by_fullmetalwing.png

Karl Baecker

Velvet Thieves of Heart Leth Glaerferyn