Velvet Thieves of Heart

You're spun in by the net
but you didn't catch it in time

Notre histoire commence dans une auberge un bar. Parmis elles, chacun s’occupe de ses affaires :

Junpei, un yakuza s’occupe de surveiller Mutton, le propriétaire de ce bar qui serait en train de faire chanter un ami à lui.

Hugh, consultant venu tout droit des USA pour assister des chefs d’entreprises à décider d’acheter, ou non, une autre chaine. Son premier jour au Japon s’annonce plutôt mal, puisque son contact Barton lui annonce qu’il y a très certainement une fuite interne chez eux, et certaines personnes peu recommandables étaient maintenant au courant de leurs stratégies économique.

Karl, pompier un pompier volontaire qui est juste là pour se désaltérer un coup.

Qu’avaient ces personnes en commun ? Du sang de nazi coulait en eux Chacun était en possession d’un étrange “Cahier” qui semblait se remplir tout seul de différentes informations incohérentes.

Sans rien prévenir, ils se retrouvèrent transportés depuis le bar dans une sorte de monde parallèle remplit d’araignées poursuivant leur proies humaines. Devant ce danger certain, chacun d’eux s’éveilla tour à tour à un pouvoir nommé “Persona” qui les aida à se débarrasser de leurs attaquant arachno… araignéesques.

C’est dans cet étrange monde qu’ils rencontrèrent Mahiru, une autre utilisatrice de Persona qui leur expliqua la veritable nature de ce monde : un “Palais” représentant l’inconscient de l’homme nommé Mutton, qu’elle décrit comme étant un maitre-chanteur et un homme maléfique. Notre trio s’était retrouvé happé à l’intérieur de ce Palais car ils étaient possesseurs de “Cahier”, qui représentaient des fenêtres sur l’inconscient humain. Quand à Mahiru, elle était entrée ici “par elle-même”, dans le but de détruire le “Mal” de Mutton.

Mahiru guida le groupe vers la sortie du Palais et, elle-même surpassée par les ennemis qui s’y trouvait, demanda de l’aide à ces nouveaux utilisateurs de Persona. Après en avoir appris plus sur toute les vies qu’avait détruites Mutton, parfois littéralement, le groupe accepta d’accompagner la jeune fille dans ses excursions pour détruire les désirs tordus of effin’ adults de Mutton.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.